PatCatNat’s, site de Patrice MOREL
Vous êtes ici : Accueil » L’ouvre gueule » C’est écrit ! » Le 1er mai

Le 1er mai

D 24 avril 2023     H 10:03     A Patrice MOREL    


Le saviez-vous ? Le fait d’offrir un brin de muguet le 1er mai est une tradition ancrée par le maréchal Pétain en 1941. La fleur blanche remplaçait l’églantine écarlate, dont le rouge faisait trop penser au communisme, à ses yeux.

On le sait, la Loire-Atlantique fournit près de 90 % des brins de muguet vendus en France le 1er mai. Mais ce que l’on sait moins, c’est que cette tradition encore fortement ancrée dans les habitudes trouve ses origines dans les heures les plus sombres de l’histoire française, en 1941, sous l’impulsion de Philippe Pétain.

Muguet

Cette année-là, le maréchal instaure officiellement le 1er mai comme la fête du Travail et de la cohésion sociale. Une appellation nouvelle, qui remplace la Journée internationale des travailleurs, née en France le 1er mai 1890, six ans après l’instauration de cette tradition aux États-Unis.

L’églantine écarlate

Au tout début de ce mouvement, travailleuses et travailleurs présents dans les cortèges français portent un triangle rouge, symbolisant leur demande de journées de travail de huit heures. Les trois côtés du triangle représentant l’équilibre souhaité des huit heures de travail, de sommeil et de loisirs dans une journée.

Très rapidement, la forme géométrique est remplacée par l’églantine écarlate, une fleur rouge, très cultivée dans le nord de la France, où les cortèges sont traditionnellement nombreux, mais aussi le théâtre de violences, comme l’illustre la tragédie de Fourmies, du nom d’une petite commune du Nord où, le 1er mai 1891, neuf personnes, dont deux enfants, sont fusillées par des militaires à l’issue du défilé du 1er mai. Le rouge de l’églantine représentera, pendant des années, le sang versé à Fourmies.

« La rouge églantine semble avoir été surtout prisée dans les années 1920. Les manifestants de Saint-Nazaire, en 1921, en ont presque tous la boutonnière fleurie en même temps qu’ils portent la médaille des Jeunesses syndicalistes, écrit Miguel Rodriguez dans un livre intitulé Le 1er mai, paru en 1990, fourni par le Centre d’histoire du travail de Nantes. Dans le Finistère, on en vend, ce jour-là, cinq mille pièces. La fleur suffit à manifester une opinion politique. »

« Les noces du muguet et de l’églantine »

Et le muguet dans tout ça ? Il est le fruit de nombreuses anecdotes, pas toutes vérifiables. On dit, par exemple, que le 1er mai 1561, le roi Charles IX se serait fait offrir un brin de muguet lors d’une visite dans le Dauphiné. Un geste qui l’aurait tellement touché qu’il aurait choisi d’offrir, à chaque début de printemps, un brin aux dames de la cour. Mais à partir de la Révolution, cette fleur au parfum si particulier devient le symbole du jour républicain, célébré le 26 avril.

Pendant les années précédant la Seconde Guerre mondiale, le muguet fait aussi son apparition dans les cortèges du 1er mai. Le blanc vient alors en opposition au rouge du mouvement ouvrier.

« En France, la grande presse contribue largement à construire cette opposition entre les deux couleurs, entre les deux fleurs : pour suggérer un 1er mai syndicaliste mais calme, on titre : “les noces du muguet et de l’églantine” », poursuit Miguel Rodriguez.

Sous le régime de Vichy, le maréchal Pétain abolit l’usage de l’églantine, dont la couleur rouge fait trop penser à la gauche, au profit du muguet qui devient l’emblème de la fête du Travail et de la cohésion sociale. Une tradition qui perdure, quatre-vingt-deux ans plus tard…


Sources :

Dans la même rubrique

22 juillet 2013 – Dernière heure pour un Résistant de la première

20 mars 2012 – Je me suis tu !

14 février 2012 – Civilisation m’était contée...

13 mars 2011 – Çà a de la gueule !

25 février 2010 – Commémoration du 60e anniversaire du CNR

Rechercher

Traducteur



Les plus lus

1.  Notices diverses

2.  Le jeu de palets

3.  Import tous fichiers Txt d’un répertoire

4.  Expos et réalisations

5.  Au fil de l’eau


5 articles au hasard

1.  C’est la chenille qui redémarre...

2.  Madame promène son cul !

3.  La poignée de main de l’Élysée

4.  Albums

5.  Réveil difficile


Les plus populaires

1.  Affiche « Affiche rouge 50 otages Nantes-Châteaubriant-Mont Valérien »

2.  Comme en 45 à Savenay !

3.  Les chiottes et Zappa

4.  Casse-toi pauv’con !

5.  Un évènement sur un sous-formulaire...