PatCatNat’s, site de Patrice MOREL
Vous êtes ici : Accueil » L’ouvre gueule » Edito » LEFT

LEFT

D 31 juillet 2010     H 10:55     A Patrice MOREL    


agrandir

Cela pourrait être le titre pour une journée chaude à arroser d’une bonne bière. Le mot autorise à ne voir qu’un demi, voir sans faux col !
Ou désignerait-il la Gauche et ses carences à vouloir réformer le capitalisme plutôt que de le combattre ?
Ni l’un ni l’autre (quoique) !


Écrire sur les mots de « Liberté Égalité Fraternité » au jour où notre président de feu « République » épouse les thèses du Front National cela n’interroge plus mais pose les marques : Nous pouvons lire maintenant « Liberté Égalité Fraternité, Trahis » !
De part mes activités sur le travail de mémoire, je ne peux occulter les actes de Hitler et de ses acolytes français comme Pétain et « ses justiciers » qui ont interné à Châteaubriant et Moisdon-la-Rivière, et autres camps, les 15 000 tziganes qui furent ensuite déportés dans les camps de la mort au même titre que le furent les juifs, les communistes et homosexuels !
France, je ne te reconnais plus sous le règne de Sarkozy 1er. Tu es rempli de haine et épouse les thèses du Front National. De toute évidence cela te permet de faire le maximum pour que les français occultent les problématiques de sujets ardents, comme celui des retraites et autres déconstructions du programme du CNR [1] pour un tout sécuritaire aux relents nauséabonds.
Il est vrai que je me sens d’autant plus concerné que je suis communiste et certainement sur ta liste… de futur déporté…, otage…, fusillé ? A quand les juifs ?
Monsieur Sarkozy, Président de notre République que tu bafoues, je te vois bien serrer une poignée de main à Montoire. Tu ne respectes même pas l’article 1er [2] de notre constitution !
Mais es-tu toi de 1ère ou 2ème génération française ?
Par ta conduite il y a « délit d’outrage [3] » au drapeau français. Une truelle de ciment à la main, tu ne construis pas, tu rebouches les trous des frontons de nos écoles et pose la première pierre de l’édifice institutionnalisé de la xénophobie.
Si tu es, je te hais !
Tu m’as mis la pression !

Gadjo [4] Patrice MOREL,
samedi 30 juillet 2010


Photos Patrice MOREL :
Cérémonie en octobre 2009 : Spectacle à Châteaubriant, Carrière des Fusillés (Logo couleur).
Hommage aux « Gens du voyage » aux anciennes forges de Moisdon-la-Rivière,anciens camp d’internement des tziganes – 30/07/2007 (photo en NB)


[2« La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale. Elle assure l’égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d’origine, de race ou de religion. »
Extrait de l’article 1er de la Constitution de la République française | Source du site de l’Assemblée Nationale.

[3« Le fait, au cours d’une manifestation organisée ou réglementée par les autorités publiques, d’outrager publiquement l’hymne national ou le drapeau tricolore est puni de 7 500 euros d’amende.
Lorsqu’il est commis en réunion, cet outrage est puni de six mois d’emprisonnement et de 7 500 euros d’amende. »
Source : Légifrance | Code pénal | Version consolidée au 24 juillet 2010
Partie législative | LIVRE IV : Des crimes et délits contre la nation, l’Etat et la paix publique.| TITRE III : Des atteintes à l’autorité de l’Etat.| CHAPITRE III : Des atteintes à l’administration publique commises par les particuliers.
Section 4 : De l’outrage.| Article 433-5-1 Créé par Loi n°2003-239 du 18 mars 2003 - art. 113 JORF 19 mars 2003.

[4Gadji, gadjo : termes d’origine gitane qui désignent originellement les non-Gitans.

Dans la même rubrique

14 juillet – Hommage à Jean de Neyman

15 juin – Trois en un !

13 juin – Le dernier soufflet !

5 juin – Un œillet rouge

18 mai – Un prélude et puis s’en va...