PatCatNat’s, site de Patrice MOREL
Vous êtes ici : Accueil » Image in » Informatique » Scanner mes négatifs

Scanner mes négatifs

D 12 avril 2015     H 19:59     A Patrice MOREL    


Scan (Pat) :

600dpi en tiff - Agrandissent 600% donne un 20X30cm environ.
600dpi en tiff - Agrandissent 1500% donne un 40X60cm environ (ce que je préfère).

Pour la planche contact (Pat) :

300 Dpi à100% donne une première lecture.

Traitement N&B pour les négatifs [1] (Pat) :

  1. Mettre en Image/Mode/8 bits par couche.
  2. Enregistrer-sous en JPG.
  3. Recadrer l’image.
  4. Dimensionner l’Image/Taille de l’image/ en 300 pixels par pouce et 33,33 X 50cm [2].
  5. Utiliser le filtre "n&b Tom Niemann RP photofloue".
    • Faire les réglages.
  6. Aplatir l’image par Calque/Aplatir l’image.
  7. Régler les tons par Image/réglage/Tons foncés et tons clairs.
  8. Appliquer un Filtre/Renforcement/Plus net.

D’autres solutions :

Télécharger Le labo numérique N&B (pdf - 3 Mo)

Des explications détaillées (Source ?) :

Résolution optique et résolution d’analyse

La résolution correspond au nombre de points que le scanner est capable de voir sur une surface d’un pouce, elle est donc exprimée en dpi (dots per inch) ou ppp en français (points par pouce).
Il est important de distinguer résolution optique et résolution d’analyse. La première est une donnée fixe qui exprime la capacité du scanner, la seconde est choisie par l’utilisateur au moment du scan (voir plus bas), et est bien entendu limitée par la capacité optique du scanner.
La résolution d’une bonne pellicule 24x36 est d’environ 5000 dpi. A partir de 4000 dpi, on commence à scanner le grain de la pellicule. Pour obtenir de bons résultats, il faut viser une résolution optique d’au moins 3600 dpi. Certains scanners affichent 7200 dpi mais n’y montent en réalité pas.
La résolution choisie détermine le poids du fichier obtenu. Signalons que les résolutions interpolées qui sont parfois mentionnées ne sont quant à elles qu’un argument commercial dont il ne faut pas tenir compte.

A quelle résolution faut-il scanner ?

Selon que l’on destine ses images au web, à l’impression ou au visionnage sur ordinateur, la résolution requise n’est pas la même. Elle doit être calculée en fonction de ce que l’ont veut faire de l’image scannée, selon la formule :
(Résolution d’analyse) = (Rapport d’agrandissement) x (Résolution finale)
Il est admis le plus souvent que la résolution finale nécessaire pour l’impression est de 300 dpi, celle d’un écran de 72 dpi.
Ainsi, si l’on veut scanner une photo de 10 x 15 cm pour en tirer une impression de même format, la résolution d’analyse sera de : 1 (rapport d’agrandissement) x 300 dpi = 300 dpi.
Mais elle devra être plus élevée si l’intention est d’en faire un agrandissement. Si l’on scanne, par exemple, une diapositive de 2,4 x 3,6 cm dans le but d’en faire un tirage de 10 x 15 cm, le rapport d’agrandissement sera de 10 / 2,4 = 4,16. La résolution d’analyse nécessaire sera donc de : 4,16 x 300 dpi = 1250 dpi.

Résolution d’analyse minimum pour une diapo 24 x 36 :

Destination du scan Résolution de sortie Résolution d’analyse
Écran HD (1920 x 1080 pixels) 1350 dpi
Tirage 10 x 15 cm 300 dpi 1250 dpi
Tirage 13 x 19,5 cm 300 dpi 1625 dpi
Tirage 15 x 22,5 cm 300 dpi 1875 dpi
Tirage 20 x 30 cm 300 dpi 2500 dpi
Poster 30 x 45 cm 250 dpi 3125 dpi
Poster 76 x 115 cm 200 dpi 6400 dpi

[1Pour un réglage optimal et très fin, il vaut mieux faire les 4 premiers réglages en dernier, mais du fait du poids de la photo, le temps de travail sera plus long.

[2La dimension sera peut-être à définir en 2 temps avec un réajustement Image/Taille de la zone de travail.

Dans la même rubrique

27 août 2011 – Icones informatiques pour le site