PatCatNat’s, site de Patrice MOREL
Vous êtes ici : Accueil » L’ouvre gueule » Paroles » Celles que j’aime bien

Celles que j’aime bien

D 5 décembre 2006     H 18:20     A Patrice MOREL    


Phrases que j’aime bien car elles vont au-delà du verbe !

Il y a des vérités...

C’est guère épais comme disait Tolstoï !
(Moi)

Quand Marie s’est aperçue qu’elle était enceinte elle a paniqué ! D’où l’idée que la vierge était pucelle ; ce qui n’est simplement qu’une erreur d’orthographe...
Elle avait fauté !

(Moi aussi)

« Un esprit est comme un parachute, il ne fonctionne qu’une fois ouvert. »
(Frank Zappa)

« Un intellectuel est un type qui est rassuré quand il n’est pas compris. »
(Pierre PERRET)

« L’homme est capable de faire ce qu’il est incapable d’imaginer. »
(René Char)

« Le soleil crée les ombres ; Les ombres ne créent pas le soleil. »
(Bernard GIRAUDEAU)

Jack Nicholson dans "Vol au dessus d’un nid de coucous" lorsqu’il essaie de soulever le lavabo : « Au moins j’aurais essayé ».

Quand la lutte par procuration, le laxisme et le fatalisme m’énerve :

« Ne pas être d’accord c’est déjà le début d’un tract. »
(Marc MAGNIER)

« Les hommes construisent trop de murs et pas assez de ponts. »
(Isaac Newton)

« Qui reste au coin du feu quand la lutte commence, et laisse d’autres défendre sa cause, qu’il prenne garde, car s’il n’a pris part à la lutte, il partagera la défaite.
Il n’échappera même pas à la lutte en voulant l’éviter, car luttera pour la cause ennemie, celui qui n’a pas lutter pour la sienne. »

(Bertolt BRECHT)

« Le futur ne s’oublie pas. »
(M - Mathieu CHEDID)

L’esprit des lois :

L’ENVIE ;
on gèrera le possible après !

(C’est de moi...)

Créer des situations improbables !
(C’est de moi aussi...)

« Tous les pouvoirs tendent naturellement, mécaniquement, à l’abus de pouvoir. Il est donc essentiel, pour protéger les humains contre la tyrannie, d’abord de séparer les pouvoirs, et ensuite d’organiser le contrôle des pouvoirs : pas de confusion des pouvoirs, et pas de pouvoir sans contre-pouvoirs. »
(MONTESQUIEU)

« Le temps nous égare
Le temps nous étreint
Le temps nous est gare
Le temps nous est train »

(Jacques PREVERT)

Quand la nostalgie me prends

Je préfère être la brebis galeuse que le mouton !.
(C’est de moi...)

Contre-addiction !?
(C’est de moi... aussi)

« Les yeux seuls sont encore capables de pousser un cri. »
(René Char)

Ce n’est pas parce que l’on s’applique des règles précises que l’on a pas le droit d’avoir des traits de caractère.
(C’est de moi...)

« Écoute, écoute, dans le silence de la mer il y a comme un balancement maudit qui vous met le coeur à l’heure. »
(Léo FERRÉ)

Du blues, toujours du blues... et parfois de la colère :

Ces hommes sont morts pour la France, cela ne veut pas dire que la France ne les ai pas tués !
(Moi)

« Ne sèche pas tes larmes ... bois-les !! »
(Inconnu)

« Soyons réalistes, exigeons l’impossible. »
(Ernesto Che Guevara)

Prends ton négatif et fais-en un positif, comme en photo.
(C’est de moi...)

Savoir vouloir apprendre et partager.
(C’est de moi...aussi...)

« Tout ce qui peut être imaginé est réel. »
(Pablo Picasso)

« L’esprit c’est comme un parachute : s’il reste fermé, on s’écrase. »
(Frank Zappa)

L’histoire de demain, c’est le présent d’aujourd’hui.
(C’est de moi...)

Nous avons la preuve que le passé existe. Notre devoir est de le prédire maintenant !
(...aussi !)

Le capitalisme a élevé la parole de pute au rang d’honneur (avec tout le respect que je dois à ces dames...).
(...aussi !)

Dans notre société libérale, face à ceux qui travaillent avec nos ronds, je m’emploie à ne pas tourner en ronds mais en humains !.
(...aussi !)

Des mots... des maux...

« Avec un texte, il faut aller à l’essentiel :
Retirez tous les mots et gardez le dernier.
Vous aurez le mot de la fin ! »

(Inconnu)

Sleon une édtue de l’Uvinersité de Cmabridge, l’odrre des ltteers dnas un mot n’a pas d’ipmrotncae, la suele coshe ipmrotnate est que la pmeirère et la drenèire soeint à la bnnoe pclae. Le rsete peut êrte dnas un dsérorde ttoal et vuos puoevz tujoruos lrie snas porlbème. C’est prace que le creaveu hmauin ne lit pas chuaqe ltetre elle-mmêe, mias le mot cmome un tuot.
La peruve...
Arlos ne veenz puls m’ememdrer aevc les corerticons otrahhgropqiues.

(Inconnu)

Quand l’humour attrape la vérité !

En France [1], on avait la gauche caviar maintenant on a la droite cassoulet :
une petite saucisse avec beaucoup de fayots autour.

(Anne Roumanof)

Le couple présidentiel musicien [2] :
Elle joue de la guitare et lui nous joue du pipeau !
(Anne Roumanof aussi)

« Il ne faut jamais garder un pet à l’intérieur : celui-ci monte ensuite le long de la colonne vertébrale et arrive au cerveau, et c’est à partir de là que naissent des idées de merde !!! »
(Inconnu)

Les homosexuels sont des gens comme les autres. À part ça, il n’y a pas de différence.
(Inconnu)

Le père Fouettard est un vieux pédophile sadomaso.
(Inconnu)


[12008 : Président Nicolas Sarkosy

[2Clara Bruni et Nicolas Sarkosy

Dans la même rubrique

26 mai 2014 – Matin brun

19 juin 2013 – BD et musique de concert

15 mars 2013 – Réalité politique !

22 novembre 2011 – Mosaïque de mots

26 octobre 2011 – La crise des ânes

Rechercher

Traducteur



Les plus lus

1.  Notices diverses

2.  Le jeu de palets

3.  Expos et réalisations

4.  Au fil de l’eau

5.  La rue


5 articles au hasard

1.  ...çà m’rappelle quelqu’un !!!

2.  C’est parti... sans Parti !

3.  Sur le parcours pour la manif.

4.  Bogue Date antérieure

5.  Créer des groupes, limiter l’accès aux rubriques et aux articles


Les plus populaires

1.  Supprimer la pub de PDF Architecte

2.  Notices diverses

3.  Le jeu de palets

4.  La FNAC fait la manche !

5.  Expos et réalisations