PatCatNat’s, site de Patrice MOREL
Vous êtes ici : Accueil » L’ouvre gueule » Edito » Pourquoi je suis contre l’écriture inclusive !

Pourquoi je suis contre l’écriture inclusive !

D 17 février 2021     H 16:30     A Patrice MOREL    


Par féminisme, certaines personnes (tient, pourquoi pas "certains" ?) pensent que cela va régler une discrimination entre hommes et femmes (qui est bien réelle !).

Bien au contraire cela montre qu’ainsi il faut bien distinguer deux sortes de personnes : les hommes et les femmes, ou les mâles et femelles pour les animaux. Dois-je écrire "la-e chouette" ? Pour ma part, je préfère être pour "le hibou et son mâle" et "la chouette et sa femelle"... je trouve çà plus chouette !

...et n’oubliez pas que le 8 mars est la Journée internationale des droits des femmes !
© Photo Patrice MOREL

Visage féminin portant un vêtement et un badge épinglé dessus avec l’inscription : "8 mars grève féministe".

Très attaché aux minorités (vous le remarquerez notamment sur mon site internet), la forme inclusive les écarte ou leur rend la tâche plus difficile : "Chere.s collègu.e.s", "Cher.e.s collègue.s", etc. sont illisibles à l’oral et donc elle met encore plus en difficulté les personnes qui souffrent de cécité, dysphasie, dyslexie, dyspraxie, dysgraphie, ou d’autres troubles [1].
Pour mieux vous en rendre compte, installez sur votre ordinateur NVDA qui est un petit logiciel gratuit destiné aux malvoyants qui est un accessoire d’accessibilité numérique [2] pour la lecture. Il en va de même pour les écrits papier dont les lecteurs commencent à arriver sur le marché (par exemple avec l’association ACIAH).
Pensez aussi aux enfants qui ont déjà du mal à appréhender notre langue.
Il serait bien que les hommes et les femmes s’entendent, même si, des fois, ils ne peuvent pas "se voir en peinture" !

Patrice MOREL
le 17 février 2021

Tribune ; le pour et le contre. Faites votre marché ! :


Modification du 22 février 2021 : Modification sur la sexualisation de la chouette et du hibou (ceux-ci étant 2 espèces distinctes).
Réflexion du 18/02/2021 : Je viens de me rendre compte que l’on dit UN utérus, UN clitoris, UNE verge... par contre je vous l’accorde : UN testicule (c’est couillon quand même ! )

Dans la même rubrique

27 décembre 2020 – Meilleurs voeux

11 novembre 2020 – C’est le 11 novembre !

2 novembre 2020 – Quand Blanquer falsifie Jaurès !

11 septembre 2020 – Marie-Claude Vaillant-Couturier témoigne

1er août 2020 – Un ami est parti...

Rechercher

Traducteur



Les plus lus

1.  Notices diverses

2.  Le jeu de palets

3.  Expos et réalisations

4.  Au fil de l’eau

5.  La rue


5 articles au hasard

1.  Affiche "AVIS : Dénonciation de anglais"

2.  Notices diverses

3.  La France fasciste !

4.  Avancer

5.  Taille fixe d’une image


Les plus populaires

1.  Import tous fichiers Txt d’un répertoire

2.  Supprimer la pub de PDF Architecte

3.  « Savenay en Vichy », le retour

4.  Les 100 premiers enregistrements dans une requête.

5.  Carillons