PatCatNat’s, site de Patrice MOREL
Vous êtes ici : Accueil » C pas ailleurs » Archives et recherches historiques » L’affiche » Seconde guerre mondiale » Affiche "La vérité sur le travail des ouvriers français en Allemagne" (...)

Affiche "La vérité sur le travail des ouvriers français en Allemagne" (STO)

D 7 novembre 2020     H 17:58     A Patrice MOREL    


La vérité sur le travail des ouvriers français en Allemagne (STO)
© AMRC - MRN - Fonds PS & RN (cote 7202000169-12)

LA VÉRITÉ
SUR LE TRAVAIL DES OUVRIERS FRANÇAIS EN ALLEMAGNE
Contre les mensonges des capitalistes ennemis de l’Europe !
Ouvriers et Ouvrières français !
La vérité, c’est que :
Daladier et les conspirateurs a la solde de la haute finance internationale ont poussé la France dans le conflit actuel. La France a perdu cette guerre en 1940. Seuls ces criminels sont responsables des pénibles conditions dans lesquelles elles se trouve la France.
La vérité, c’est que :
L’Angleterre et ses alliés continuent à accumuler les défaites qui leur sont infligées par les puissances de l’Axe sur tous les champs de bataille, tant sur mer que sur terre et dans les airs. Ils ne peuvent plus gagner la guerre !
La vérité, c’est que :
Le blocus dirigé contre l’Allemagne s’est avéré un échec. Le Reich ne peut plus être vaincu par la famine et le manque de matières premières, car, à la suite de la conquête des territoires les plus productifs et des sources de matières premières les plus riches, il lui est maintenant possible d’améliorer de plus en plus son ravitaillement dans tous les domaines.
La vérité, c’est que :
Tandis que la saignée épouvantable des armées soviétiques s’accomplit de plus en plus, l’Allemagne, au contraire, possède avec ses alliés de puissantes et inépuisables réserves de soldats.
La vérité, c’est que :
Une nouvelle Europe est dores et déjà en train de naître de cette lutte gigantesque. La France ne peut pas et ne doit pas rester à l’écart de cet ordre nouveau.
La vérité, c’est que :
Il est du plus grand. intérêt pour la France d’éviter sur son sol de nouvelles et pénibles actions militaires et de s’épargner de nouvelles catastrophes, elle qui a déjà fait le sacrifice du bien et du sang de ses enfants au cours de la première guerre mondiale pour le seul profit des capitalistes anglais et américains.
La vérité, c’est que :
Le gouvernement français actuel a la volonté de sauver la nation de la décadence qui serait inévitable si elle ne collaborait pas avec l’Allemagne. Car...
La vérité, c’est que :
Sans la victoire de l’Allemagne nationale-socialiste on ne saurait imaginer que les nations européennes puissent vivre dans l’avenir. Étant donné ce fait irréfutable, la France doit, dans l’intérêt de tous les Français, marcher la main dans la main avec l’Allemagne.
C’est pour cela aussi que l’ouvrier français doit apporter sa contribution complète.
La vérité, c’est que :
Le Führer Adolf Hitler a fait preuve d’une extraordinaire magnanimité envers la France : plus de 600.000 prisonniers de guerre français ont été libérés sur son ordre depuis l’armistice.
La vérité, c’est que :
Les prisonniers de guerre français qui se trouvent encore en Allemagne sont bien traités, ils vivent et travaillent dans des conditions de loin supérieures a celles qui auraient seulement pu être imaginables au cours de la grande guerre.
La vérité, c’est que :
Le Führer a accordé, en outre, à la France les faveurs exceptionnelles suivantes :
1. En reconnaissance de l’attitude de la population de Dieppe au cours de la tentative de débarquement britannique, les prisonniers de guerre originaires de cette région ont pu regagner leur foyer ;
2. Le Führer a consenti au gouvernement français d’accorder un congé temporaire renouvelable à de nouveaux contingents de prisonniers de guerre français, en échange des spécialistes qui se rendent en Allemagne pour y travailler d’une façon régulière et normale. Cet accord est respecté par l’Allemagne ; 
3. Le Führer a également accordé que les femmes des prisonniers de guerre français, à la condition qu’elles aussi en Allemagne, puissent s’y rendre et vivre auprès de leur mari.
Il est vital pour la France de répondre au geste magnanime du Führer en remplissant de son coté les engagements qu’elle a nécessairement contractés. Ce n’est que de cette façon as le pire pourra être évité.
Pour cette raison, ouvrières et ouvriers français, une partie d’entre vous a le devoir de travailler en Allemagne.
La vérité, c’est que :
Vous y serez traités comme des travailleurs libres et vous vous y trouverez bien si vous accomplissez votre tâche. Ceci est vrai et peut être confirmé par tous les Français qui ont déjà été en Allemagne ou qui y travaillent encore actuellement.
La preuve frappante en est donnée par le fait indiscutable ci-après :
La plupart des contrats des ouvriers travaillant en Allemagne, parmi lesquels ceux de nombreux Francais, étaient arrivés à expiration le premier octobre 1942 ; les 4/5 d’entre ont volontairement prolongé leurs engagements et cela parce qu’ils se trouvaient bien en Allemagne.
Les ouvriers français bénéficient de la même nourriture que la populoation civile allemande et reçoivent un bon salaire. En outre, ils ont le droit de circuler librement, voyant et apprenant ainsi de nombreuses choses qui leurs seront d’une grande utilité lorsque plus tard ils regagneront leur foyer.
La puissante organisation du front du travail allemand, collaborant dans un esprit de camaraderie avec les services français, veille à ce que les ouvriers soient accueillis convenablement et qu’ils jouissent agréablement de leurs loisirs. Le trafic postal est assuré avec leur patrie et l’argent économisé peut être envoyé à leurs parents. En revenant en France, tout ouvrier est assuré d’y retrouver son emploi. De son côté, le gouvernement français continue à verser aux spécialistes la moitié de leur salaire ainsi que le montant intégral des allocations familiales.
La vérité, c’est que :
Les ouvriers appartenant à tous les peuples européens ont. Le plus grand intérêt a voir la fin prochaine de cette épouvantable guerre et d’empêcher qu’elle ne s’étende une fois de plus sur l’Europe.
C’est que ce sont les soldats allemands et leurs alliés qui, en premier lieu, combattent et versent leur sang pour la victoire militaire en Europe sur le bolchevisme. Étant donné les lourds sacrifices consentis par l’Allemagne, la France doit, elle aussi, apporter sa contribution. Son devoir est de se joindre à l’organisation du travail en Europe.
La vérité, c’est que :
Le gouvernement français défend de la façon la plus énergique les intérêts de ses ouvriers et de ses prisonniers de guerre et trouve du côté allemand la compréhension et le prévoyance les plus grandes.
Le gouvernement français a conclu avec l’Allemagne des accords solides pour assurer les droits des ouvriers. Tout Français appelé à travailler en Allemagne ou en France qui se dérobe à cette obligation porte préjudice a sa patrie, sa famille, ses camarades, ainsi qu’à lui-même.
Mais cela aucun ouvrier français ne le fait
Afin d’éviter de graves ennuis, tout ouvrier français doit, dès réception de l’avis, se présenter, équipé de façon conforme, au lieu et et dans le délai indiqués.
Ouvrières et Ouvriers français,
Montrez-vous dignes de l’heure. Suivez l’appel qui vous est adressé. Aidez la France et vous vous aiderez vous-mêmes.
ORAFF. Visa – I. 1048

  • Format : 80cm X 119,5cm
  • Auteur : Der Militärbefehlshaber in Frankreich
  • Date d’émission : [1942]
  • Reproduction et transcription : Patrice Morel
  • Informations et droits : L’AMRC
  • Liste de la collection d’affiches

STO : Service du Travail Obligatoire.
Voir aussi le site des Musées de Paris.

Rechercher

Traducteur



Les plus lus

1.  Notices diverses

2.  Le jeu de palets

3.  Expos et réalisations

4.  Au fil de l’eau

5.  La rue


5 articles au hasard

1.  Led Renommer

2.  Cà c’est la France !

3.  Grive

4.  Histoire de mémoire !

5.  Inclassable


Les plus populaires

1.  Supprimer la pub de PDF Architecte

2.  Import tous fichiers Txt d’un répertoire

3.  Carillons

4.  Notices diverses

5.  Les chiffres des "privilèges"