PatCatNat’s, site de Patrice MOREL
Vous êtes ici : Accueil » L’ouvre gueule » Reportages » Les retraités CGT en fête

Les retraités CGT en fête

D 10 septembre 2017     H 18:49     A Patrice MOREL    


Un coup de jeunesse a été donné par les retraités CGT de Loire-Atlantique en implantant au plus près de ses racines leur fête annuelle. C’est dans des installations propres au syndicat, La Génestrie au Gâvre, que plus de 1 000 personnes sont venues se retrouver dans la convivialité pour aborder les sujets de la rentrée sociale qui fâchent mais aussi festoyer autour d’un coucous ou d’un bœuf bourguignon le jeudi 7 septembre 2017 !

Les stands associatifs et militants sont aussi présents pour les accueillir. C’est aussi compter sur un débat court, mais instructif avec la présentation des livres de Bernard Thibault, « La troisième guerre mondiale est sociale » et celui de Gérard le Puill « Devant l’urgence climatique, bousculons les politiques ». Les maires de Indre et du Gâvre ont honoré de leur présence.

Puis le temps de la dénonciation de « l’ étendue du désastre social qui ce profile devant nous et qui risque d’anéantir durablement les principaux acquis du CNR [1], comme en rêvait un certain Denis Kessler, numéro deux du Medef en son temps » est détaillé dans le discours de Fabrice David, Secrétaire départemental CGT. «  Mais apparemment , les larmes de crocodiles d’un Gattaz pèsent plus que la misère et la précarité de millions de familles. […] Cerise sur le gattaz, ce sont plusieurs milliards qui vont être offerts au patronat, ceci au travers d’une pérennisation des exonérations de cotisations sociales [...] ». L’appel à descendre dans la rue le 12 septembre est clairement lancé pour s’opposer à la « Loi travail XXL ».

Et d’insister, Michel Pacaud, Secrétaire de l’Union syndicale des retraités (USR) CGT de Loire-Atlanrtique, sur «  le gel des pensions (depuis quatre ans), la hausse de la CSG [2] qui est la solution « révolutionnaire » imaginée par Emmanuel Macron pour accorder un peu de pouvoir d’achat aux salariés et dans le même temps en retirer aux retraités. La ficelle est grosse ! Il s’agit de neutraliser la protestation des retraités  ». Au 12, il faudra donc ajouter le 28 septembre comme journée d’action des retraités à l’appel de neuf organisations et associations.
Puis contre vents et marées, les chants de marins entonnés sur la scène emportent l’enthousiasme du public avec le groupe Vent arrière. Ensuite, embrassant les textes de Ferrat, Reggiani, Brassens, etc., Philippe Poirier a fait chanter les souvenirs dans les têtes des spectateurs.

La soirée s’est terminée en se dégourdissant les jambes comme elle a commencé non pas avec cette balade en forêt organisée par la FSGT [3], mais au bal animé par Jean-Marc et les Canotiers.

Malgré quelques bogues de jeunesse, promis : on se retrouve l’année prochaine pour discuter des batailles menées, mais aussi de l’avenir comme toujours !

Voir le reportage photos complet.


[1CNR : Conseil national de la Résistance.

[2CSG : Contribution sociale généralisée (impôt).

[3FSGT : Fédération sportive et gymnique du travail (association CGT).

Dans la même rubrique

17 juillet – Çà bosse !

15 juin – Trois en un !

25 mai – Fête des Nouvelles de Loire-Atlantique 2018

6 juin 2017 – Fête des Nouvelles de Loire-Atlantique 2017

26 octobre 2016 – Un 75e anniversaire pluvieux