PatCatNat’s, site de Patrice MOREL
Vous êtes ici : Accueil » L’ouvre gueule » Reportages » Un canard dans un coin-coin !

Estuaire 2007

Un canard dans un coin-coin !

Toujours dans l’esprit : "la culture çà peut être aussi de la partager pour tous"...

D 7 juillet 2007     H 22:48     A Patrice MOREL    


agrandir

Après l’éléphant (...du PS...) de Nantes, je suis passé au Canard* de St. Nazaire...
Seulement voila que c’est en pleine époque de Grippe aviaire, alors pour illustrer mon reportage photos je vous propose d’étudier la transmission chez l’animal !!! (source du texte)

Transmission

Espèces concernées
L’influenza aviaire peut toucher de nombreuses espèces d’oiseaux, sauvages ou domestiques. Les oiseaux sauvages aquatiques - notamment les canards sauvages - constituent le réservoir naturel des virus influenza. Ces oiseaux sont aussi les plus résistants à l’infection. Parmi les volailles domestiques, les poulets et dindes sont les plus sensibles à la maladie rapidement mortelle dans les cas de virus hautement pathogène.

Le virus Influenza aviaire peut éventuellement infecter d’autres espèces animales ; dans des circonstances exceptionnelles : les félidés (tigre, panthère, chat), les mustélidés (vison, furets, fouine) et les porcs.

On parle d’épizootie lorsque la maladie affecte brutalement un grand nombre d’animaux à la fois dans une région donnée.

Modes de contamination
La contamination entre oiseaux se fait essentiellement par contact direct (secrétions respiratoires et matières fécales) , mais elle peut être aussi indirecte par l’intermédiaire d’aliments ou d’eau pour oiseaux, qui auraient pu être accidentellement contaminés par des fientes d’oiseaux sauvages porteurs du virus, ou encore par divers matériels contaminés (vêtements, chaussures, véhicules de transport, cages, cartons, paille, ...). La voie d’entrée du virus dans l’organisme de l’oiseau est la voie digestive et aussi la voie respiratoire. Les espaces confinés favorisent la transmission du virus.

Le contact potentiel des oiseaux captifs avec des oiseaux sauvages contaminés constitue un risque non négligeable de transmission. Il justifie une vigilance certaine vis-à-vis :
- des appelants (des oiseaux vivants utilisés par les chasseurs pour attirer le gibier d’eau),

- des animaux d’élevage, surtout si ces élevages permettent des contacts (directs ou indirects) avec les oiseaux sauvages,
- du commerce du gibier.


*Le Canard :
La création Canard de bain du Hollandais Florentijn Hofman est un monochrome jaune monumental. Cet objet ancré dans notre imaginaire populaire devient, à l’échelle de la Loire, un building. Au cours de l’exposition, il sera présent dans différentes communes de l’estuaire : Saint-Herblain (du 1er au 15 juin), Couëron (du 17 juin au 27 juin), Cordemais (du 30 juin au 20 juillet), Paimboeuf (du 23 juillet au 16 août) et Saint-Nazaire (du 19 août au 1er septembre).
Plus de renseignements sur Estuaire 2007

Le Canard, après avoir été dégonflé pour cause météorologique, a été regonglé et s’est déchiré de façon irrémédiable mercredi 11 juillet 2007 !
"Estuaire 2007" porte plainte contre le fabriquant pour défaut de fabrication afin de pouvoir obtenir sa reconfection gratuite.
Finalement ce n’est pas la grippe aviaire qui l’aura tué après 3 jours de vie...

Rechercher

Traducteur



Les plus lus

1.  Notices diverses

2.  Le jeu de palets

3.  Expos et réalisations

4.  Au fil de l’eau

5.  La rue


5 articles au hasard

1.  En vie !

2.  Manifestation du 2 Oct. 2010 sur les retraites

3.  Photoshop CS3

4.  Dropbox

5.  Mobilisation nationale


Les plus populaires

1.  Un cuseur personnel

2.  Les noms de fichiers

3.  A D haine

4.  « Savenay en Vichy », le retour

5.  Macros diverses